• Jean-Max Appanah, expert-comptable: Un coach pour les PME

  • in-2Jean-Max Appanah est un expert-comptable pas comme les autres. Ce ne sont pas tant les businessmen qui brassent des millions qui l’intéressent que les petits entrepreneurs qu’il en a assez de voir exploités. Outre l’envie de cheminer à leurs côtés, il veut aussi mettre gratuitement l’information à leur portée.
    Un homme avisé en vaut deux, dit le dicton. Et ça, l’expert-comptable l’a bien compris. Après 19 années passées à étudier l’expertise comptable à Londres et à engranger une solide expérience en matière d’audit externe et interne dans la capitale britannique au sein de firmes comptables dont Ernst & Young et Green, Hasson and Janks à Los Angeles, ce quadragénaire a regagné Maurice en espérant que certaines pratiques de travail diffèreraient de celles rencontrées à l’étranger.

    Mais il constate une quasi-similitude au sein d’entreprises engagées notamment dans le Business Process Outsourcing et l’offshore, ce qui le pousse à se mettre à son compte en 2012. C’est ainsi que JM Appanah and Co. Ltd a vu le jour dans un cabinet qu’il partage avec un ami d’enfance qui est avocat à l’Astor Court à Port-Louis.
    Si son portefeuille de clients compte surtout une centaine de petites et moyennes entreprises couvrant une trentaine d’activités économiques, c’est voulu. Jean-Max Appanah a en effet ciblé cette catégorie de personnes ayant des revenus allant jusqu’à Rs 20 millions car il estime que le secteur des petites et moyennes entreprises n’est pas valorisé «alors qu’il est un pilier de l’économie. Il ne faut pas oublier qu’il y a 125 000 PME qui emploient 275 000 personnes et que c’est un secteur qui génère 40 % du produit intérieur brut». Or, beaucoup de petits entrepreneurs ont besoin de coaching et doivent être accompagnés pour pouvoir réussir et se transformer en entreprises prospères. «Souvent, les petits entrepreneurs ont la tête dans le guidon et sont occupés à produire, sans aucune notion du costing ou du marketing. Et c’est comme cela qu’ils se font exploiter. Je veux les aider à aller plus loin.»

    UNE FORME D’ÉMULATION

    Ce benjamin de quatre enfants, né d’une mère maîtresse d’école et d’un père numéro deux du service des sapeurs-pompiers decide alors qu’au lieu de les laisser chercher l’information, il la mettra à leur portée. C’est ainsi qu’il organise à la fin du mois d’août un Smart Moves for Entrepreneur Networking Forum en partenariat avec la Mauritius Revenue Authority (MRA) et l’entreprise de relations publiques The Talent Factory Ltd au bénéfice des PME. Il s’agira d’une demi-journée d’information où les techniciens de la MRA viendront éclaircir les derniers points du Budget 2015-2016. «Il y a beaucoup de confusion dans la tête des petits entrepreneurs. Lors de la présentation du dernier Budget par exemple, il a été dit que les compagnies incorporées au 1er juillet bénéficieraient d’exemptions fiscales. Or, certains petits entrepreneurs se disent qu’ils n’ont qu’à fermer leur compagnie et la rouvrir sous un autre nom. Tout comme ils ne sont pas au courant des différents plans de financement auxquels ils pourraient avoir accès.»
    Et pour qu’ils puissent voir différents modèles de PME, Jean-Max Appanah demandera à des opérateurs d’entreprises familiales ayant réussi à émerger de venir raconter leur histoire afin de susciter une forme d’émulation. «Le but est de leur apprendre à se connaître afin de mieux s’entraider et de se regrouper en réseau pour qu’à terme, il y ait une Maison de l’Entrepreneur.»
    Cette session d’information, dont les détails seront communiqués ultérieurement, sera répliquée pour les petits entrepreneurs ayant raté la première session. Ces évènements seront gratuits. Ce n’est guère étonnant lorsque l’on sait que Jean- Max Appanah est aussi très engagé dans la spiritualité et le social.
    Source: http://www.lexpress.mu/article/266344/jean-max-appanah-expert-comptable-un-coach-pour-pme